Profil

A rejoint le : 4 nov. 2022

À propos

Leonotis leonurus, également appelé queue de lion, est une plante saisonnière et aussi un grand buisson dressé, de la famille des Lamiaceae, originaire des pâturages d'Afrique du Sud. Proche du Phlomis, qui lui ressemble beaucoup, Leonotis leonurus s'adapte aussi bien aux expositions ensoleillées que complètement sèches. Leonotis leonurus forme une énorme touffe, de 1 à 3 mètres de haut, de 80 cm à 1,5 m de large. Les feuilles tombées, écologiques, sont lancéolées, caduques à semi-persistantes selon le climat. Elle pousse rapidement et il faut lui offrir suffisamment d'espace au moment de sa croissance. La floraison dure de nombreux mois, entre juin et fin septembre selon le climat. agrumes dans les variétés typiques, peut être blanche à blanc rosé dans certains cultivars et variétés. Fleurs sessiles et aussi tubulaires velues, groupées en inflorescences florales restant sur la tige lorsqu'elle est complètement sèche (inflorescences minimales). Nectar, elles attirent les insectes pollinisateurs croisés et durent longtemps en grappes. Leonotis leonurus peut être utilisée comme leonotis leonurus annuelle pour la culture dans les massifs rocheux, les cours de rochers ou les cours sèches, où les saisons d'hiver sont légères (plutôt froides). Dans les régions où les gelées hivernales sont à craindre, il est cultivé comme une plante annuelle, ou en pots pour passer l'hiver. Soleil protégé du vent, idéalement un mur traitant au sud dans un climat où la neige hivernale est à craindre. Planter Leonotis leonurus au printemps ou en automne sous des climats doux (zones côtières, méridionales). Dans le pot, prévoyez un grand récipient et placez-le également sous le produit pour favoriser le drainage. Pincez les tiges pour les inciter à se ramifier. Apportez de l'engrais aux plantes en pot pour soutenir la floraison. À l'automne, taillez les pieds pour préserver la souche du froid. Couvrez les tiges à la fin de l'hiver avant de redémarrer la verdure. Leonotis leonurus Tolérant à la sécheresse, pulvérise et supporte la neige légère (-5°C) pendant de brèves périodes. Si les parties aériennes gèlent, la plante pourra repartir avec une souche au printemps, cependant toujours une plante froide. Cette plante est sensible aux araignées rouges lorsque l'atmosphère est complètement sèche et aussi extrêmement chaude.